Cabbale.org
 

Livre de Thoth : Lame du nombre 21

Arcane majeur nombre 21, le Mode du Tarot du Sépher de Moïse®

Arcane majeur du Tarot : lettre Shin, le Monde


L’Académie d’Hermès


Arcanes Majeurs du Tarot du Sépher de Moïse ®

Lame du livre de Thoth, le Nombre :

O-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-


Tarot du Sépher de moïse®, arcane majeur du livre de Thoth : le Monde, Nombre 21, lettre hébraïque Shin.

Le Monde.

Le Nombre 21.

Tarot d'Oswald Wirth (JPG)

Le Nombre Vingt-et-Un , le Monde dans le livre de Thoth est celui de l’accession à sa propre divinité. La maîtrise des cinq sens physiques, des cinq sens spirituels donne accès aux cinq sens divins de la supraconscience et qui donnent pouvoir sur les cinq éléments. La troisième position de ce Nombre dans le septième ternaire (19-20-21) en fait un Nombre sous influence du Destin, ce que confirme sa réduction théosophique (2+1 = 3). L’addition théosophique des 21 premiers Nombres nous donne 231 (les Nombre du Ternaire Divin), ce qui nous ramène en réduction théosophique à : (2+3+1 = 6), un autre Nombre du Destin. Il est intéressant de comparer ce Nombre 231 à celui qu’indique le Sépher Yetsirah dans lequel, parlant des lettres hébraïques, il est dit :

Elles se renouvellent dans un cycle et existent dans 231 portes. Tout ce qui est formé et tout ce qui est parlé émane du Nom Unique.

Comment comprendre que ce Nombre Vingt-et-Un puisse être en même temps la supraconscience divinisée et sous influence du Destin... La réponse est dans la combinaison des Nombres Puissances qui le composent. Le Nombre Deux la Conscience différenciée de l’universel (le Nombre Six l’ombre-notre de l’Adam du sixième jour), qui s’unit à la Providence, le Nombre Un pour agir par ses pouvoirs, et en harmonie avec les Lois de la Providence, sur les éléments du Destin. Si notre Ternaire Divin est constitué par les Nombres Un, Deux, Trois, celui de la supraconscience différenciée de l’universel est constitué par les Nombres Deux, Un, Trois, ou pour l’addition théosophique des Vint-et-Un premiers Nombres, par la suite Deux, Trois, Un. Dans tous les cas ce Nombre Vint-et-Un est une déclinaison directe du Ternaire Divin Un, Deux, Trois, son ombre-notre.

Nous avons vu que l’individu dans sa partie organique est composé de cinq sens physique, et dans sa partie non physique (métaphysique), de cinq sens spirituels qui sont : la clairvoyance, la clairaudience, l’intuition, la mémoire et l’imagination. Pour les cinq sens de la supraconscience nous aurons : le fameux Discernement :

Et-vous serez tels-que Lui-les-Dieux, connaissant-le-Bien-et-le-Mal.

La Volonté (la faculté volitive d’Adam son libre arbitre et l’expression de sa divinité :

Je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même  ; l’Omniscience, ce lien direct avec les ressources de l’Akasha, l’Ubiquité, que nous avons inconsciemment exprimé par la multiplication d’une cellule source pour constituer notre enveloppe organique, et enfin l’Éternité celle qui nous fait prendre conscience que nous ne sommes ni le passé ni le futur, mais l’Éternel Moment Présent, le centre du cercle des manifestations instrumentalisées par notre libre arbitre. Cette sortie de l’inconscient collectif pour accéder à la supraconscience procure aussi, par la maîtrise de ses cinq sens, la faculté de divination. Sur ce sujet je crois utile de reprendre ce qu’en disait Eliphas Levi dans Dogme et rituel de la haute magie :

L’un des privilèges de l’initié au grand Arcane, et celui qui résume tous les autres, c’est la Divination.

Suivant le sens vulgaire du mot, deviner signifie conjecturer ce qu’on ignore mais le vrai sens du mot est ineffable à force d’être sublime. Deviner (divinari), c’est exercer la divinité. Le mot divinus, en latin signifie plus et autre chose que le mot divus, dont le sens est l’équivalent de l’homme-dieu. Devin, en français, contient les quatre lettres du mot Dieu, plus la lettre N, qui correspond, par sa forme, à l’aleph hébreu, et qui exprime cabalistiquement et hiéroglyphiquement le gand Arcane, dont le symbole, dans le Tarot, est la figure du Bateleur.

Celui qui comprendra parfaitement la valeur numérale absolue de l’aleph multiplié par N, avec la force grammaticale de l’N final dans les mots qui expriment science et art ou puissance, puis qui additionnera les cinq lettres du mot Devin, de manière à faire rentrer cinq dans quatre, quatre dans trois, trois en deux et deux en un, celui-là, en traduisant le nombre qu’il trouvera en lettres hébraïques primitives, écrira le nom occulte du grand Arcane, et possédera un mot dont le saint tétragramme lui-même n’est que l’équivalent et comme l’image.

Etre devin, suivant la force du mot, c’est donc être divin, et quelque chose de plus mystérieux encore.

Les deux signes de la divinité humaine, ou de l’humanité divine, sont les prophéties et les miracles. Etre prophète, c’est voir d’avance les effets qui existent dans les causes, c’est lire la lumière astrale ; faire des miracles, c’est agir sur l’agent universel et le soumettre à notre volonté.

Dans cet admirable extrait, Eliphas Levi nous livre une des clés du grand Arcane celui du Nombre Vingt-et-Un, qui je le rappelle contient en lui les vingt autres Nombres Puissances plus le Zéro, et qui est l’un des sens divin de la supraconscience l’Omniscience, ou la divination comme il nomme cette faculté. Cette divination n’est rien d’autre que la sublimation de notre sens spirituel l’Intuition qui a permis de recevoir les lumières de la Providence au fur et à mesure de l’évolution. Lorsque cette Intuition, par son haut niveau vibratoire, est en harmonie complète avec le niveau vibratoire des Lois de la Providence, alors elle devient par amplification de sa résonance, divination par la lecture directe du sens cachant du langage analogique des archives Akashiques, comme était capable de le faire Adam dans sa forme glorieuse, lisant directement dans Lui-les-Dieux . Ce Nombre Vingt-et-Un, qui avec le Zéro fait Vingt-deux Nombres Puissances, est l’Arche d’alliance tel qu’il est conseillé à Nôah de la construire tout au long de ces VINGT-DEUX versets de ce chapitre VI de La Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, la numérologie des Tables de la Loi devient ici éblouissante de cohérence et d’harmonie avec

Tarot du Sépher de moïse®,

Pour mémoire je rappelle que l’Arche d’alliance avait quatre chérubins dont les ailes se touchaient. À l’intérieur de l’Arche se trouvait le Bâton fleuri d’Aaron, la Coupe ou Gomorh contenant le Mana, les deux Tables de la Loi, et le Mana dans le Gomorh ; le Nombre Quatre y figurait en tant que résultat de l’addition théosophique du nombre Vingt-Deux (2+2), mais aussi comme sainte Tétracktys, notre Ennéade primordiale.

La lame du livre de Thoth nous représente le Nombre Vingt-et-Un sous la forme d’une figure hiéroglyphique comprenant une femme nue au centre d’une couronne formant un cercle ( le Zéro ou le O de l’Oméga ) ; le langage analogique nous en indique clairement le sens à savoir : la faculté volitive (la Conscience) qui est devenue,par la reconquête de ses pouvoirs, le centre de l’Éternel Moment Présent, qui lui-même est le germe duquel sortiront les arborescences qui feront croître la sphère des manifestations autant-que-possible, et dans laquelle on retrouvera les fils et filles de cette Vierge. Cette femme nue, c’est aussi l’aspect symbolique de la Vérité sans voile, de la nature humide et fécondante, qui devient le magnétisme attracteur des forces de la Création qui se retrouvent aux Quatre angles de la lame sous l’aspect du Lion symbolisant le Feu, du Boeuf symbolisant la Terre (voir signe du Taureau) de l’Aigle symbolisant l’élément Air, et de l’Ange l’éther des puissances spirituelles et Akashiques. Ce magnétisme attracteur est celui qui permet à la supraconscience d’agir sur l’agent universel et de le soumettre à sa volonté. Les cinq éléments que contient cette lame, sont comparables à la quintessence de la lame du Nombre Cinq, Seth/Vierge à laquelle je renvoie, pour une pleine compréhension de ce langage analogique sublime, et les dialectiques qu’entretiennent ces Nombres de pouvoirs indissociables les uns des autres et qui se parlent et se répondent sans cesse, soit par leur numérologie, leur addition ou réduction théosophique, leur position au sein du Ternaire Divin ou sur le plan planétaire ou zodiacal, ou encore par une appartenance à un élémental. La Quintessence du Nombre Vint-et-Un est une déclinaison de celle de Seth/Vierge, qui, par son retour à l’homogène, en devient le centre du cercle de ses propres manifestations, car ne l’oublions pas, chaque Nombre Puissance n’est jamais séparé des autres, et celui qui domine dans une manifestation, le fait en utilisant le subtil et savant dosage des autres Puissances qui lui confèrent le pouvoir de l’ipséité de sa supraconscience.

La sentence Vingt-deux du Tao-Tô-King me paraît illustrer merveilleusement ces Vingt-deux premiers Nombres :

Ce qui est incomplet s’accomplira. Ce qui est courbé deviendra droit. Ce qui est vide sera rempli. Ce qui est usé deviendra neuf. N’avoir rien et se sentir comblé. Etre riche, et garder sa simplicité. Ainsi est le sage. Il embrasse l’Unité. Il vit caché et pourtant tous le voient. Il ne s’affirme pas et pourtant il s’impose. Il ne se vante pas, et son mérite éclate. Absent à lui-même, sa présence s’accroît. Etant sans ambition, il ne heurte personne. Il ne lutte point. Ainsi nul ne peut l’égaler. Ce qui est incomplet sera achevé. Cette sentence ancienne est pleine de vérité car seul celui qui plie reste intègre. Reste humble et garde l’esprit ouvert : tu recevras le monde.

Le Nombre Vingt-et-Un a pour lettre hébraïque Shin, nom divin Schadaï (tout puissant).

Vocabulaire radical de La langue hébraïque restituée :

Ce caractère appartient, en qualité de consonne, à la touche chuintante ; et peint d’une manière onomatopée les mouvements légers, les sons durables et doux. Comme image symbolique, il représente la partie de l’arc d’où la flèche s’élance en sifflant. C’est, en hébreu, le signe de la durée relative et du mouvement qui s’y attache Il dérive du son vocal Yod, passé à l’état de consonne, et prononcé JE ; en joignant à son expression les significations respectives des consonnes Zaïn et Samech. Employé comme relation prépositive, il constitue une sorte d’article pronominal, et se place à la tête des noms et des verbes, pour leur communiquer la double puissance qu’il possède du mouvement et de la conjonction. Son nombre arithmétique est 300.

Tarot du Sépher de moïse®,

Le Monde, nombre 21

  • © C.Le Moal 2006 - Déposé SGDL - Marque déposée.

Extrait de la troisième partie du tome II, du livre : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée.

Téléchargement GRATUIT du livre.


Forums sur : Arcane majeur nombre 21, le Mode du Tarot du Sépher de Moïse®


le tarot du sepher de moise


toutes les pages : Arcane majeur 0 à 21 : le Fou du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 1, Le Bateleur du Tarot du sépher de Moïse® - Arcane majeur le nombre 2, la Papesse du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur le nombre 3, l’Impératrice du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur le nombre 4, l’Empereur du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 5, le Pape du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 6, l’Amoureux du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 7, le Chariot du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 8, la Justice du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 9, l’Ermite du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 10, la Roue du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 11, la Force du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 12, le Pendu du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 13, la Mort du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 14, la Tempérance du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 15, le Diable du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 16, la Maison Dieu du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 17, les Etoiles du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 18, la Lune du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 19, le Soleil du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 20, le Jugement du Tarot du Sépher de Moïse® - Arcane majeur nombre 21, le Mode du Tarot du Sépher de Moïse®
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit