Cabbale.org
 

Le Jeu de la Cabbale livre IV

Jeu de cabbale : Je suis un Vortex sacré

© 2006 C. Le Moal votre guide du Jeu


L’Académie d’Hermès


Trope de Haute Magie dans le jeu de cabbale.

Je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même.

Formidable révélateur que ce petit travail sur ce trope d’une texte sacré... Pour ceux qui sauront méditer, réfléchir, discerner avec subtilité ; il en dira autant sur eux-mêmes que sur le sujet ; et notamment sur la façon que chacun à de progresser ou pas, en tirant parti ou non de ses erreurs, enfin pour ceux qui ont compris la différence qu’il y a entre le pion (spectateur) et le joueur (acteur, de notre jeu de cabbale...

Mais revenons à nos moutons et surtout à ce Verbe Vivant, qui n’avait interpelé personne avant que je n’en dévoile la réalité sous-jacente, comme quoi la Haute Science ne s’improvise pas de façon empirique...

Pour qu’un Verbe soit Vivant il faut bien évidemment qu’il exprime une Pensée Juste. J’entends ici certain se dire en leur for, c’est presque une lapalissade..., ce à quoi je me permet de préciser qu’une Pensée Juste, n’est réellement juste qu’à la condition de ne pas être incomplète, sinon je vous laisse tirer les conclusions qui en découlent, notamment par les visions fausses ou déformées qu’engendre une pensée hétérogène...

Or, pour ce qui concerne le travail qu’il convient de faire sur ce trope : Je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même, il ne viendrait, j’ose l’espérer, à l’idée de personne de croire que la pensée la plus juste qui structure le Verbe Vivant, auquel donne accès ce texte sacré, ne puisse en même temps être la plus Vertueuse... Donc pour que notre Verbe soit réellement Vivant, il faut qu’il soit l’expression d’une Pensée Juste en Vertus, voilà déjà une première condition, et ce qui a manqué à ceux qui s’en sont approchés sans comprendre l’extrême importance de ce Talisman...

Une autre condition indispensable est celle qui veut que le Verbe Vivant doit exprimer cette Pensée Juste en Vertus sans la moindre distorsion ni le moindre décalage... Ce qui veut dire en pratique que cette Pensée Juste en Vertus doit être d’abord une conviction profonde et totalement consciente, et que sa manifestation par le truchement d’un verbe qui la véhiculera (mise en mouvement) ne devra comporter aucune nuance, aucun mensonge, aucun faux semblant, aucune adaptation conventionnelle ou opportuniste. Ce verbe deviendra véritablement vivant qu’a la stricte condition d’être le reflet rigoureux de la conviction profonde d’une Pensée Juste en Vertus, et pas autre chose, c’est l’unique condition pour qu’il puisse entrer en résonance avec le monde des puissances subtiles.

Petite parenthèse, pour ceux qui séparent encore trop facilement le Haut du Bas... Il est facile de constater dans le quotidien, qu’un verbe qui n’est qu’un verbiage creux, qu’un lieu commun, ou tout autre artifice servant à construire des conversations de néants, n’engendre jamais rien de positif ou de créatif... De même qu’un verbe véhiculant un mensonge, ou une ou des imprécisions ouvre un espace d’insignifiance duquel il sera très difficile, pour l’auteur de ce verbe, d’en sortir... En politique, celui qui véhicule un verbe mort, s’identifie aisément comme pratiquant la langue de bois, ce qui est maintenant devenu la règle commune de cet exercice de duplicité en tout genre...

Donc, munie d’une Pensée Juste en Vertus, étant capable d’exprimer un Verbe Vivant est-ce pour autant que nous pourrons pratiquer la Haute Magie, qui doit être notre préoccupation dans la révélation que nous apporte ce trope si essentiel : Je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même ?

La réponse est non, car il ne suffit pas d’avoir réuni ces deux critères pour ouvrir le puissant Vortex qui doit en permettre la pratique.

Il faut encore le faire au bon endroit pour que ce Verbe Vivant en parfaite harmonie avec sa Pensée Juste en Vertus puisse entrer en résonance (ouverture d’un puissant Vortex) avec les Lois de la Providence, ce qui permettra à l’oeuvrant d’en recevoir les énergies subtiles et fécondantes avec lesquelles il aura seulement le pouvoir de créer...

Cet endroit, il découle des indications que nous donne notre trope de base... Je-suis.

Je-suis, ce n’est pas j’étais (le passé), ou je serai (le futur), c’est un PRÉSENT, le fameux Éternel Moment Présent qui se situe hors du temps...

La Pensée Juste en Vertus devra par conviction profonde de la conscience qui la fait sienne se situer dans cet Éternel Moment Présent, qui ne peut pas être autre chose concernant un texte sacré à la mystique si élevée...

Pour nous résumer, après avoir sérieusement médité, nous constatons que ce trope de Haute Magie ne peut se pratiquer que hors de la sphère temporelle des causalités du Destin. Il conviendra que l’officiant se situe au centre de sa sphère de manifestation, qui est le seul lieu qu’occupe l’Éternel Moment Présent ; pas à la périphérie de ce centre et à l’intérieur de cette sphère, espace d’une méditation intériorisante ; ni au dehors de cette sphère de manifestation, extériorisation que pratique l’intellect raisonneur en multipliant les hétérogénéités, mais rigoureusement au CENTRE la partie la plus homogène et universelle, le seul endroit de l’intemporalité de sa propre ipséité, un autre état spirituel, celui qui fait que l’oeuvrant et l’oeuvre se confondent...


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.


Forums sur : Jeu de cabbale : Je suis un Vortex sacré


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit