Cabbale.org
 

L’homme et le jeu de cabbale

Le Livre du montagnard

Livre de fables hermétiques d’Eliphas Lévi.


(JPG) ivre II, FABLE V, d’Eliphas Lévi.

LE MONTAGNARD ET L’HOMME DE LA VALLEE.

A l’heure où le ciel souriant
Entr’ouvre les rideaux du splendide Orient,
Et plus frais qu’un enfant aux paupières écloses,
Fait sortir le soleil de sa couche de roses,
Une vallée était couverte de brouillard,
Et l’habitant de la vallée,
Baissant sa tête désolée,
Disait : - Le ciel de nous détourne son regard,
La nature en deuil est voilée !

-  Non, lui répondit un montagnard,
En ce moment le ciel s’allume ;
Dans l’immensité de l’azur
Tout est rayonnant, tout est pur.
Le jour n’est pas voilé, c’est la terre qui fume.
Au lieu de murmurer chez toi
Contre la nuit qui couvre un coin de la campagne,
Sois agile, et viens avec moi
Voir le soleil sur la montagne.
Misanthropes et paresseux,
Qui rampez toujours terre à terre,
Et ne rencontrez que misère,
Turpitudes, boue et poussière,
Redressez-vous, levez les yeux :
Ce monde, que toujours votre vanité blâme,
N’est pas le trou de taupe où l’ennui vous surprend ;
Gravissez la montagne, élargissez votre âme,
Cessez d’être petits, le monde sera grand.


Livre II, SYMBOLE V, d’Eliphas Lévi.

LE MONTAGNARD ET L’HOMME DE LA VALLEE.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, dit le symbole d’Hermès gravé sur la table d’émeraude. C’est ainsi que l’harmonie résulte de l’analogie des contraires. La forme est analogue à la pensée, l’ombre à la lumière, le vêtement au corps, le fourreau au glaive, le négatif au positif. Quand le soleil fait resplendir la cime des montagnes, l’ombre descend plus épaisse dans les vallées, et quels seraient les honneurs de la science et du génie sans la profonde ignorance des multitudes ? Est-ce à dire qu’il faut perpétuer cette ignorance ? Non, la nature y a pourvu, et comme dit l’évangile de saint Jean, la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne la comprennent pas, pourquoi ? A cause de l’obstacle. Que faire donc pour éclairer la vallée ?

Oter la montagne. C’est bien simple, mais c’est difficile. Or, c’est ici le lieu d’imiter le mot célèbre prêté par la tradition à Mahomet : Si la montagne ne veut pas descendre, gravissons la montagne !

Les ténèbres sont en bas, la lumière en haut et le crépuscule au milieu : à travers ces trois atmosphères plonge et s’élève l’échelle mystérieuse de Jacob. Ceux d’en bas, qui aspirent à la lumière d’en haut, doivent s’efforcer de monter, mais ils ne feront jamais que la zone des ténèbres soit la zone de la lumière. Il y a des degrés d’intelligence et de vertu comme il y a des degrés d’âge, et les partisans de l’égalité absolue voudraient que l’on traitât les enfants comme des hommes faits. Notre devoir envers les enfants ce n’est pas de leur persuader qu’ils sont grands, c’est de les aider à grandir.


Forums sur : Le Livre du montagnard


le tarot du sepher de moise


retour à la rubrique : Fables et symboles
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit