Cabbale.org
 

Salomon et l’alchimie, versets 1.7 et 1.8

Livre d'Alchimie et coeur aimant dans le Cantique de Salomon

Par jean Vauquelin des Yveteaux alchimiste normand


(JPG) lchimie du Cantique des Cantiques, de Salomon suite V.

1.7 Dis-moi donc, toi que mon coeur aime : Où mèneras-tu paître le troupeau, où le mettras-tu au repos, à l’heure de midi ? Pour que je n’erre plus en vagabonde, près des troupeaux de tes compagnons.

La forme est l’epoux qui paist ses troupeaux dans les pasturages de la science et de la sagesse, où le midy regne, c’est à dire le soleil éclatte et éclaire dans la plus grande splendeur de sa gloire pour connoistre la vérité. Mais comme il y a une lumière fauce aussy bien qu’il y en a une véritable, prenés garde de vous laisser éblouir par l’éclat de la fauce lumière des choses particulieres, et pour l’eviter allés jusques à la source de la veritable.

Le mercure dit vif argent, l’or vulgaire ont leur lumière, qui éblouit d’abord les novices de cet art ; mais elle est fauce aussi bien que celle de tous les estres materiels specifiéz. C’est dans les tenebres qu’il faut chercher la veritable lumière ; elle y brille sous une apparence abjecte et meprisable, car elle n’y sautte pas aus yeus de tout le monde, y estant absorbée, liée et retenue trop fortement.

Ce midy peut estre aussy consideré pour la chaleur du feu qui fait reposer à midy cet epoux en le fixant ; et ce feu est celuy de nature, lequel agit en ce rencontre aussy bien et plus fortement que celuy de l’art. Et les troupeaus errants, qui sont les vegetaus et mineraus, nouris et entretenus par les eaus courantes, sont sous la conduitte des compagnons de cette eau celeste et spirituelle, après laquelle seulle l’épouse soupire, et dont elle est si empressée de se desalterer, pour s’y unir intimement accause de la verrtu ou lumière qu’elle contient.

1.8 Si tu l’ignores, ô la plus belle des femmes, suis les traces du troupeau, et mène paître tes chevreaux près de la demeure des bergers.

L’epouse est avertie de reflechir sur elle mesme et d’estre attentive à se connoistre et de paistre les jeunes troupeaus spirituels, fussent ils moins purs et plus salles que les boucs. Le sage ordonne de les faire paistre aupres des agneaus et des brebis, affin qu’ils s’accoutument à leur douceur et se facent dignes d’estre receus avec eus à la droitte du Seigneur. Car il faut se peiner à purger ce qui est impur affin qu’il devienne pur et puisse s’unir à la pureté de l’epoux. Ce qui ne se fait ny par violence ny subitement mais peu à peu et doucement, l’elevation du fixe et la reunion des parties homogenes du volatil ne se faisant que l’une après l’autre, ce qui ne se fait que par un mouvement tres dous et tres lent et avec un long temps...


Forums sur : Livre d'Alchimie et coeur aimant dans le Cantique de Salomon


le tarot du sepher de moise


retour à la rubrique : Le Cantique des cantiques livre I
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit