Cabbale.org
 

Salomon et l’alchimie, versets 3.6 et 3.7

Livre d'Alchimie et parfum de myrrhe dans le Cantique de Salomon

Par jean Vauquelin des Yveteaux alchimiste normand


(JPG) lchimie du Cantique des Cantiques, de Salomon suite XX.

3.6 Qui est celle cy qui s’eleve du desert comme une fumée qui monte des parfums de myrrhe, d’encens et de touttes sortes de poudres de senteur ?

Apres l’union de l’epouse avec l’epoux en la maison ou chambre de sa mere, soit eau soit terre, voiant ce que luy procure par cette union l’action de la chaleur menagée, qui est celle cy qui s’eleve du desert ? C’est à dire de cette terre seche depopulée et deserte, chargée de terrestreité, au dessus de laquelle nous la voions paroistre. Car en effect cette terre ne meritoit pas de posseder un si grand tresor. Il n’y avoit que le paradis terrestre qui en fust digne. Mais estant venu dans le monde pour sauver les creatures materielles par l’aneantissement de sa propre vie, c’est à dire par sa mort, il falloit que la lumiere, agent du Seigneur qui en execute les volontez dans et sur la matiere, purifiast cette mesme matiere pour la rendre digne d’exhaler le parfum que le Createur y a mis, pour la rendre convenable à sa presence. Ce parfum s’eleve de la myrrhe, que l’on emploi pour embaumer les corps des morts, et de l’encens, qui est l’epoux ou l’esprit mesme, d’un prix infiny, destiné, à laquelle seulle il convient. Mais ces parfums du fixe et du volatil ne brulent point s’ils ne sont mis dans le feu. L’un vient du fixe, l’autre du volatil, et ils s’élevent par l’esprit du feu en un composé des deus. Mais lencens ne peut estre agreable sans la myrrhe du corps mort, par laquelle il est preservé de corruption, et par l’encens qui s’y mesle sont faittes ces poudres de touttes sortes de senteurs qui font la sublimation.

L’hebreu signifie que comme les palmes de parfum, qui s’élargit en montant la fumée qui montoit de l’autel d’or figuroit une corne, sans (à ce que disent les rabins) estre jamais agittée, tant l’air la respectoit.

L’on pretend induire que Salomon entendoit parler d’autre que de luy en parlant de cette epouse unique, puisqu’il en avoit plusieurs. L’epoux est le pasteur universel et unique. Mais cette epouse unique est autre que celle de Salomon. C’est nostre vierge phisique qui engendre le sauveur naturel qu’elle a conceu apres en avoir receu le baiser reiteré.

3.7 Voicy le lict de Salomon environné de soixante hommes des plus vaillants d’entre les forts d’Israel,

La vierge est le lict de Salomon, qui est la figure de l’epoux phisique et divin.

Ces braves nombreus qui le gardent ( aquae multae populi multi). Cette eau est ditte ( acetum acerrimum ), son acier la rend incisante. Et ce nombre de soixante est misterieus : 6 fois 10 ou 10 fois 6.

Les anges nous gardent et le saint Esprit nous inspire à tous moments.


Forums sur : Livre d'Alchimie et parfum de myrrhe dans le Cantique de Salomon


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit