Cabbale.org
 

Le livre de Papus

Livre des sciences occultes

Extrait du livre de Papus


(JPG) ’ANALOGIE I.

Après avoir déterminé l’existence dans l’antiquité d’une science réelle, son mode de transmission, les sujets généraux sur lesquels elle portait de préférence son étude, essayons de pousser notre analyse plus avant en déterminant les méthodes employées dans la science antique que nous avons vue être la Science occulte Scienta occulta.

Le but poursuivi était, comme nous le savons, la détermination de l’invisible par le visible, du noumène par le phénomène, de l’idée par la forme.

La première question qu’il nous faut résoudre, c’est de savoir si ce rapport de l’invisible au visible existe vraiment et si cette idée n’est pas l’expression d’un pur mysticisme.

Je crois avoir assez fait sentir par l’exemple du livre, énoncé précédemment, ce qu’était une étude du visible, du phénomène, comparée à une étude de l’invisible, du noumène. Comment pouvons-nous savoir ce que l’auteur a voulu dire en voyant les signes dont il s’est servi pour exprimer ses idées ?

Parce que nous savons qu’il existe un rapport constant entre le signe et l’idée qu’il représente, c’est-à-dire entre le visible et l’invisible.

De même que nous pouvons, en voyant le signe, déduire sur-le-champ l’idée, de même nous pouvons en voyant le visible en déduire immédiatement l’invisible. Mais pour découvrir l’idée cachée dans le caractère d’imprimerie, il nous a fallu apprendre à lire, c’est-à-dire employer une méthode spéciale. Pour découvrir l’invisible, l’occulte d’un phénomène, il faut apprendre aussi à lire par une méthode spéciale.

La méthode principale de la Science occulte c’est l’Analogie. Par l’analogie on détermine les rapports qui existent entre les phénomènes.

Etant donné l’étude de l’homme, trois méthodes principales peuvent conduire au but :

On pourra étudier l’homme dans ses organes, dans leurs fonctions : c’est l’étude du visible, l’étude par induction.

On pourra étudier l’homme dans sa vie, dans son intelligence, dans ce qu’on appelle son âme : c’est l’étude de l’invisible, l’étude par déduction.

On pourra enfin, réunissant ces deux méthodes, considérer le rapport qui existe entre les organes et la fonction, ou entre deux fonctions, soit entre deux organes : c’est l’étude par analogie.

Ainsi, si nous considérons le poumon, la science du détail nous apprendra que cet organe reçoit de l’extérieur l’air qui subit en lui une certaine transformation.

Si nous considérons l’estomac, la même science nous apprendra que cet organe est chargé de transformer les aliments qu’il reçoit du dehors.

La science du phénomène s’arrêta là, elle ne peut aller plus loin que la constatation du Fait.

L’analogie, s’emparant de ces données et les traitant par la généralisation, c’est-à-dire par la méthode opposée à la méthode du détail, formule ainsi les phénomènes :

Le poumon reçoit du dehors quelque chose qu’il transforme. L’estomac reçoit du dehors quelque chose qu’il transforme. Donc le poumon et l’estomac exerçant une fonction analogue sont analogues entre eux.


Forums sur : Livre des sciences occultes


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit