Cabbale.org
 

Livre 3 du Jeu de la cabbale

Retour sur l'analogie dans le Jeu de la Cabbale

© 2006 C. Le Moal votre guide du Jeu


L’Académie d’Hermès


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


(JPG) our être un bon joueur du Jeu de la Cabbale, il faut parler le bon langage.

Nous avons vu que l’analogie est le langage des dieux, il convient donc dans notre Jeu de la Cabbale de parvenir à s’en faire l’idée la plus précise qu’il soit possible.

D’abord posons nous la question : pourquoi le langage des dieux est l’analogie ?

Pourquoi celui-là plutôt qu’un autre ? qu’a-t-il de plus ou d’incomparable, ce langage particulier...

Il a ceci de particulier en tant que langage : c’est celui qui permet de parler du visible et de ce qui est invisible à la nature organique dans sa vision binoculaire.

Exemple d’un observateur qui du haut de son balcon regarderait passer au bas de sa rue une foule déambulante de personnes. Que pourrait dire sur ce qu’il perçoit de chaque individu composant cette foule ?

Approximativement : sa taille, son sexe, son âge, sa race, sa tenue vestimentaire, la rapidité de sa démarche, la couleur des cheveux, des yeux, et quelques autres détails de même nature concernant l’aspect visible, mais rigoureusement rien sur l’aspect invisible comme : sa préoccupation du moment, sa qualification professionnelle, ses croyances religieuses ou spirituelles, ses convictions politiques, ses attirances culturelles, sportives ; l’étendue de ses convictions dans un certain nombre de domaine ; son courage, ses vices ou ses vertus, la nature de son champ de conscience...

Il se dégage de cet exemple, qu’il serait parfaitement ridicule de résumer un individu à la somme des éléments visibles qui le composent ; qu’il n’est possible d’en avoir une idée précise qu’en tenant compte et de cette somme visible, et surtout de la somme des éléments invisibles, partie immergée de l’iceberg. Un Temple religieux n’est pas qu’un assemblage de pierres et de matériaux, sinon ce ne serait qu’un hangar à foin ou à bestiaux ; ce qui en fait son imposante majesté c’est tout l’édifice spirituel qui lui sert d’architecture vivante et qui seul est capable de faire vibrer la pierre sur son octave la plus élevée.

Ainsi pour en revenir à notre petit exemple, nous pourrions dire d’un individu qui déambule sur le trottoir que ce qui le met en mouvement c’est d’abord sa volonté qu’il a mise en marche et que cette dernière ayant vaincu la force d’inertie qui le maintenait immobile à été à l’origine de son déplacement corporel, et est la source de l’énergie qui le maintien en mouvement.

La marche de la volonté (abstraction) et la marche de l’individu deviennent ici une analogie par l’association d’une fonction visible et invisible, dont la plus importante dans son fondement causal est et restera l’invisible qui est à la source de ce qui se manifeste.

L’analogie est donc bien le langage des dieux en ceci qu’il assemble une loi à sa manifestation et qu’il nous ramène toujours à l’essentiel, ce sur quoi nous aurons à revenir :

le Macrocosme est accessible au microcosme uniquement par analogie.

Ce qu’a fort bien exprimé Papus dans son Traité des sciences occultes.


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.


Forums sur : Retour sur l'analogie dans le Jeu de la Cabbale


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit